x
Accès privé
Service départemental d'incendie et de secours d'Eure-et-Loir

Historique

Partager avec un ami

Si les traces des premiers pompiers remontent à l’Antiquité, leur organisation, telle que nous la connaissons aujourd’hui s’avère récente dans le cours de l’Histoire.

Une circulaire ministérielle de 1815 constitue une première étape car elle pose les prémices d’une uniformisation des corps et de l’emploi des sapeurs-pompiers de France.

En 1831, les communes sont légalement autorisées à employer une partie des effectifs de la Garde nationale à la lutte contre l’incendie. Dès lors, la Garde nationale dispose de deux corps : un corps armé, « les Volontaires », chargé du maintien de l’ordre et un corps de pompiers, « corps municipal », dépendant financièrement de la municipalité. Le port de l’uniforme des sapeurs-pompiers devient également obligatoire.

Les compagnies de sapeurs-pompiers perdurent malgré la dissolution de la Garde nationale en 1871 par Napoléon III. Avec l’instauration de la IIIe république, ils deviennent civils à part entière. Les sapeurs-pompiers de la ville de Paris, continuent, quant à eux, d’appartenir au corps militaire.

En 1881, naît la fédération des officiers et sous-officiers de sapeurs-pompiers de France et d’Algérie  : elle deviendra la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France non sans avoir changé de nom à plusieurs reprises.

Un décret de 1875 confère véritablement aux corps une structure précise. Il en définit les missions, fixe leurs conditions de création et de dissolution et instaure l’autorité du ministre de l’Intérieur.

Le décret n° 55-612 du 20 mai 1955 fait état d’organismes dits « services départementaux d’incendie » à qui l’on confère la personnalité juridique et l’autonomie financière  : ils dépendent d’une commission administrative placée sous l’autorité du préfet. Les centres de secours sont toujours gérés au niveau communal.

Grâce à la loi n° 96-369 du 3 mai 1996 relative aux services départementaux d’incendie et de secours, la départementalisation devient réellement effective. Chaque département détient dorénavant un service départemental d’incendie et de secours qui assure pleinement la gestion des sapeurs-pompiers et de leurs moyens.

© SDIS-28 - Réalisation Atmedia